L’Observatoire de la parité pour 30% de femmes ministres

A l’heure où le nouveau Premier ministre Mr. Augustin Matata Ponyo a entamé les consultations pour la formation du gouvernement, l’Observatoire de la parité exige de lui le respect de la Constitution par l’intégration de 30% de femmes ministres dans ce gouvernement. En effet l’article 14 prévoit : « La femme a droit à une représentation équitable au sein des institutions nationales, provinciales et locales. L’Etat garantit la mise en oeuvre de la parité homme-femme dans lesdites institutions ». Or, ce droit à une représentation équitable continue à être bafoué et cette mise en oeuvre de la parité à être complètement négligée. Moins de 10% de femmes à l’Assemblée nationale, une seule membre du Bureau, aucune cheffe de groupes parlementaires, etc. Cette série noire de l’enterrement de la parité doit cesser. Si le premier Ministre veut réellement former un gouvernement de large union en déclarant « La formation du gouvernement procède aussi de cette volonté de rallier tout le monde à l’action du gouvernement », son équipe devra rallier aussi les femmes, sur base du mérite et de la compétence dont elles disposent autant que les hommes. Le premier Ministre doit faire de l’intégration du Genre dans toutes les politiques une de ses priorités et cela ne passe pas seulement par la nomination d’une Ministre du Genre mais par la désignation de femmes à la tête d’au moins un tiers des ministères, dont des ministères-clefs....

Read More