Faites un appel urgent pour le vote de la loi instaurant le quota de 30% de femmes

L’Observatoire de la parité vient de rendre public son 3ème Rapport sur l’Etat des lieux de la parité en RDC. Cette édition fournit un baromètre de l’état de la parité en RDC en prenant à titre d’exemple une province,  celle du Sud Kivu, et en détaillant le taux de présence des femmes dans les organes de décision des organisations et institutions d’une dizaine de secteurs de la vie politique, économique et sociale. Force est de constater malheureusement que très peu de progrès significatifs ont été accomplis dans la plupart de ces secteurs. Ce triste constat renforce la conviction de l’Observatoire de la parité que l’adoption de politiques spécifiques d’égalité, de « lois sur la parité » ou d’autres mesures de discrimination positive, qui imposent des quotas de femmes, constituent le moyen principal et incontournable pour faire face à la sous-représentation des femmes dans les institutions et organisations et pour faire progresser la parité. A cet égard, l’année 2013 est d’une importance cruciale pour les femmes congolaises. En effet, elle devrait voir l’Assemblée nationale, durant la session parlementaire qui vient de s’ouvrir, examiner un Projet de loi sur la parité ou « fixant les modalités d’application du droit de la femme à une représentation équitable au sein des institutions ». Ce projet de loi a déjà été adopté par le Sénat. Selon l’exposé des motifs, ces modalités d’application « consistent principalement et en premier lieu...

Read More