4 femmes sur 10 ministres dans le nouveau Gouvernement provincial du Sud Kivu

L’Observatoire de la parité se réjouit de la nomination de 4 femmes comme ministres dans l’exécutif de la province du Sud Kivu. De plus, les deux secrétaires exécutifs adjoints du Gouvernement provincial sont aussi des femmes. Le gouverneur de la province, Mr. Marcellin Cissambo, doit être félicité pour ces nominations qui font franchir un grand pas sur la voie de la parité dans les institutions politiques de cette province. Cette démarche met en application, avant la lettre, l’esprit d’un projet de loi essentiel, déjà adopté par le Sénat, « fixant les modalités d’application du droit de la femme à une représentation équitable au sein des institutions ». Selon l’exposé des motifs, « ces modalités consistent principalement et en premier lieu à la fixation du quota initial à 30% au moins des places à réserver aux femmes au sein des institutions. Elles consistent ensuite à assortir les mesures de mises en oeuvre de sanctions efficaces en vue d’en garantir l’application. Elles consistent enfin à amener le gouvernement à se doter d’un organisme public chargé de suivre et d’évaluer l’apllication de la loi et de lui proposer des réformes de nature à favoriser une meilleure représentation de la femme au sein des institutions pour atteindre l’objectif de la parité homme-femme ». L’Observatoire de la parité considère que la nomination de 4 femmes ministres provinciales au Sud Kivu est une mesure d’avant-garde qui devrait pousser l’Assemblée...

Read More