GOUVERNEMENT MATATA 2 : UN NOUVEL AFFRONT AUX FEMMES

Non au gouvernement sexiste ! Le nouveau gouvernement ne compte que 7 ministres femmes sur 48 membres, soit moins de 15%, en contradiction évidente avec l’article 14 de la Constitution. Peut-on qualifier de « gouvernement de cohésion nationale » un gouvernement qui marginalise et méprise la contribution que les femmes sont en droit et en capacité d’apporter à la gestion du pays. L’Observatoire de la parité appelle à ne pas accorder l’investiture à un tel gouvernement sexiste et examine tous les moyens qui pourraient être mis en œuvre pour le déclarer contraire à la constitution, y compris à travers un éventuel recours à la Cour Suprême, agissant toujours comme Cour constitutionnelle. Ce gouvernement anti-femmes n’est que le point culminant d’une année 2014 désastreuse en matière de parité. La loi dite « sur la parité » devait garantir le droit à la représentation équitable de la femme dans les institutions. Le texte adopté fin 2013 introduisait le système des quotas de femmes à respecter sur les listes de candidats de partis politiques et dans de nombreuses institutions, y compris les exécutifs. Suite à une requête introduite par le Président Kabila portant sur la constitutionnalité de tous les articles de cette loi instaurant les quotas, la Cour Suprême les a déclarés contraires à la Constitution ! Le nouveau texte de la loi sur la parité les a donc écartés, vidant ainsi...

Read More